Pleine-Lune Bélier/Balance du 19/04/2019 ; ça va faire BOUM!

May day- may day !!!

Ces derniers jours c'est un peu ce que j'ai constaté dans mes consultations... Sauve qui peut ! et ambiance plutôt électrique. Tout le monde ne sera bien sûr pas concerné puisque les interprétations des lunaisons sont des climats généraux, en fonction du thème de chacun. 

Néanmoins, ces derniers jours ont pu être " explosifs" pour certains, source de remise en question ou découragement pour d'autres... De perturbations émotionnelles et d'insomnies pour les plus sensibles.

Et si sans plus attendre on regardait la carte ? 

 

 Que nous disent les aspects ?

Soleil-Uranus Opposé Lune ; Lune carré Saturne/Pluton; Saturne/Pluton carré Soleil/Uranus. Jupiter carré Vénus/Mercure; Neptune carré Mars; Lune sextile Jupiter; Jupiter trigone Soleil/Uranus.... Ouf, c'est riche.Quand on sait que les carrés sont là pour ouvrir notre conscience, cette fois-ci notre conscience est grandement sollicitée.

L'astrologie que je te propose, n'est pas " facile", elle n'annonce pas QUE des bonnes choses, et d'ailleurs elle n'annonce rien du-tout, mais t'invite à la réflexion, et si tu le désires à la transformation, à aller plus loin que tu n'aurais été de toi-même, bien-sûr avec l'objectif d'une vie plus alignée sur la personne que tu es, donc plus " heureuse". Néanmoins, ces multiples prises de conscience amènent des périodes d'inconfort, et l'enjeu, le défi est de savoir quoi faire de ces périodes, comment les traverser et comment en tirer un meilleur " profit".

C'est ce que nous allons voir tout de suite.

Je vais commencer mon interprétation par la conjonction Soleil/Uranus, c'est un couple " délicat" explosif, contestataire, en réaction, rarement d'accord avec le groupe, qui aime faire comme il lui plaît quand ça lui plaît et qui se sent en général mis de côté, au banc de la société ou de sa famille. Soleil/Uranus peut se montrer également intolérant, réactif, épidermique, en guerre , en colère contre le monde entier. J' y associe la blessure de l'injustice, tant Uranus est épris de sa liberté et ressent de façon très vive tout acte qui l'en prive. 

Mais Uranus dans sa recherche de liberté à tout prix, nous incite à aller au-delà de soi-même, plus loin, plus haut, plus en profondeur,au-delà de nos limites, de nos habitudes, de nos résistances à changer, de nos cristallisations, de nos points de vue sclérosés. Il vient nous bousculer sans ménagement ! Comme toujours l'astrologie " invite" mais ne détermine pas , chacun sera libre de ses pensées et agissements en fonction de son niveau de compréhension et de ses possibilités. L'astrologie ne juge pas non, c'est une voix ( voie) de tolérance.

Et c'est bien ce à quoi Uranus nous éveille à la tolérance vis à vis de nous-mêmes dans ce chemin d'observation, de compréhension , de transmutation. 

Notre âme sait très bien ce qu'elle fait, et choisi les expériences qui la font grandir.

Cette carte si explosive nous pousse par les événements rencontrés à nous interroger sur nos blessures, nos réactions ces jours-ci qui ont pu être vives , parfois même pour certaines de mes consultantes hors propos .. Semaine où beaucoup d'émotions et de larmes ont coulées.

C'est un temps d'épuration et de réajustement.

Mais avant d'en arriver là, je voudrais te parler de ta blessure.

La blessure, que Lise Bourbeau ( merci à elle) à démystifier, pour le meilleur et parfois pour le pire aussi ... est en chacun de nous; je commence même à penser qu'elle se transmute de vie en vie, attendant une " transformation", un process alchimique qui viendra lui apporter sa lumière. 

Oui nos blessures ont un cadeau à nous apporter, mais tant qu'elles sont reléguées à la " cave" mise au pain sec et à l'eau , elles n'ont pas d'autre moyen que de débouler de temps en temps dans notre salon et de tout mettre en vrac dans notre vie.

En général, elles sont plutôt mal reçues, mal interprétées donc mal vécues.

Mais revenons à un langage plus astrologique, avec l' opposition Soleil/Uranus -Lune , on peut aussi constater oh combien nos propres émotions prennent le dessus et l'ascendance sur notre vie. Par moments nous pouvons nous sentir  comme un fétu de paille sur une mer déchaînée. Nos émotions jouent aux montagnes russes et nous voila embarqués dans le chariot nous accrochant aux bords en hurlant !!! 

De nombreux ouvrages et thérapies nous invitent à vivre nos émotions " à fond" ... Peut-être bien qu'aujourd'hui je vais soulever des tollés et me faire des " ennemis" à jamais ( rires ) ... Néanmoins je vais incarner mon propre Uranus conjoint à mon Nœud Nord en Lion en secteur 7, c'est à dire mettre la lumière de la conscience au niveau social, d'une façon " troublante" anti-conformiste, avant-gardiste et parfois fortement contestée , c'est ok pour moi .

Il y a maintenant plus de 3 ans j'ai rencontré le travail de Debbie Ford et son stage intitulé " la part d'ombre du chercheur de lumière". Cela a radicalement changé ma façon d'envisager nos blessures. Et grâce à un " travail", une volonté d'observation, un goût pour les expériences transcendantales j'ai muter petit à petit .La blessure est inguérissable, et d'ailleurs ce n'est pas son projet d' être guérie, son projet est d'être réintégrée dans la grande famille que constitue nos multiples parts. 

La blessure est également une interprétation, en fonction de notre propre sensibilité, et surtout du dessein de notre âme. 

Cette semaine, je pense à une de mes consultantes qui m'a émut au plus au point par la grâce de ses sanglots

L'intégration de sa blessure a été un moment fort, j'ai envie de dire " magique, salvateur en tout cas, et source après de grosses larmes d'un magnifique sourire radieux... Elle a intégrée pleinement et totalement qu'elle n'a plus à " lutter" contre, mais bien faire " avec" cette part blessée, et lui permettre de s'exprimer, de l'apprivoiser, de la socialiser dans un 1er temps , afin que cette part d'elle se sente à sa place dans sa psyché.

Je vais reprendre ses mots : " ah oui en fait c'est notre part sauvage, indomptée , un peu comme un jeune chiot à qui il faut apprendre les règles de la meute s'il ne veut pas se sentir exclu".  J'ai trouvé cette image très à propos, voir notre blessure sous l'angle d'une part indomptée, sauvage qui se sent terriblement seule parce qu'elle n'a pas reçu les " codes" pour vivre en société.

Cette pleine-lune nous propose un éveil.

L'éveil à soi-même, à notre vraie nature complète, non duelle car intégrée, transmutée, alchimisée ( ouais le correcteur met ce dernier mot en rouge !! ) mais si ! notre nature et notre blessure attend bien d'être alchimisée .

Pour reprendre l'exemple de ma consultante, car c'es toujours plus facile par un exemple concret, elle a décidé de s' observer dans ses réactions vives quand elle voit cette part sauvage déboulée dans son " salon" relationnel... Elle a décidé aussi de choisir l'humour, vis à vis d'elle-même et vis à vis des situations qu'elle va rencontrer.. Elle a choisi aussi de faire un " accompagnement avec l'outil des déblayages d'access consciousness". Et nous avons commencé à déblayer ces points de vue, croyances et réactions qui ne lui appartiennent pas.

Voir en soi la tyrannie de nos émotions est un pas de géant dans la libération de soi-même, ne plus être leur esclave parce qu'on nous a " appris" donc on en a pas fait l'expérience vierge par soi-même, qu'il est bon et sain de vivre ses émotions... Je n'ai rien contre le fait de pleurer ou d'être triste quand c'est requis, je fais la différence entre " la blessure" qui amène des réactions émotionnelles et l'émotion qui est une expression du vivant à un instant T. 

D'ailleurs, c'est bien ce que nous propose Jupiter qui reçoit un sextile de la Lune et qui forme un trigone à cet aspect en tension Soleil/Uranus. 

Revenir à un sens communautaire ( en nous) réintégré l'émotion à sa juste place, sa juste valeur, et la sortir du contexte blessure. L'axe ne l'oublions pas est Bélier/Balance, axe du relationnel, de nos inter-actions avec les autres. 

Il y aurait tellement à dire sur nos projections, sur nos transferts ....

 

Je souhaite finir par une note optimiste.

 Et pour cela je vais emprunter les mots de Debbie Ford :

" Si l'or est caché dans l'obscurité , alors la plupart d'entre nous cherche du mauvais côté. Dans tout être humain se cache un dieu ou une déesse à l'état embryonnaire, animés d'un seul désir: Naître à la vie, nous aspirons à voir les semences de notre divinité s'épanouir, mais nous avons oublié que toute semence  a besoin de terreau fertile où pousser.C'est notre ombre qui fournit ce lieu sombre, nourricier, essentiel.C'est un champ qui a besoin d'être reconnu, apprécié et cultivé, afin que les fleurs que nous portons puissent s'épanouir." Debbie Ford, livre: la part d'ombre du chercheur de lumière. 

Les aspects conflictuels de cette Pleine-lune nous le montre, il nous reste encore tant de possibilités non exploitées , non envisagées... Qui nous mèneraient vers le chemin de la " liberté" .

 

Pour ma part je vais me servir du souffle Uranien pour oser l'impensable...

Je vais envoyer de l'énergie pour devenir propriétaire à 57 ans, sans fiche de paie, en ayant été interdit bancaire pendant 10 ans .... Je lance ce défi à l'Univers, et lui pose la question : " Que n'ai-je pas encore envisagé que si je l'envisageais permettrait à un logement de venir à moi d'une façon naturelle et sans résistance ? 

Et  tout ce qui empêche cela  vais-je les détruire et les décrer ? Yes ; POC POD! ( phrase access consciousness). 

Suite au prochain épisode ... 

Dans la joie du partage . France-Marie. 

 

 

Laisser un commentaire

Nom .
.
Message .
best social proof app shopify